Vides dressings: the place to be?

Mon armoire n’est pas encore réparée mais j’ai décidé (et écrit) que ça devait changer.

Fini les penderies pleines à craquer, fini les fringues que j’achète et que je ne porte jamais.

Plus facile à dire qu’à faire.

1ère action : VENDRE!

Ouh là, ça c’est cruel et difficile!

Se séparer des ses vêtements, convoités pendant longtemps, ou choisis en quelques minutes sur un coup de coeur, acquis à l’arrache contre 50 000 autres nanas lors d’une vente-privée, ou bien encore découverts par hasard au fond d’un bac tels de vieilles fripes au moment des soldes….

Bon, pour le moment, revue de marché des vides dressings.

Comme acteurs principaux sur ce secteur, nous avons:

Vestiaire collective

visuel publicitaire vestiaire collectiveVide dressing.com

Ebay

Photo typique que l’on trouve sur Ebay. A plat sur le sol de son salon

Et le bon coin pourquoi pas?

Coût de chacunes de ces sociétés:

Vestiaire collective : 15€ pour des ventes inférieures à 50€ puis de 13% à 33% selon le prix de vente

Pour ce tarif on a du shooting propre de nos vêtements, des frais de port pris en charge, de la communication et des mises en avant

Ebay: 9% sur le prix final pour des prix inférieurs à 500€ puis 45€ (fixe).

Pour ce tarif, on peut jouer avec les enchères (bof), et avoir des avis sur les acheteurs

Vide dressing.com: 10% de commission. Les shootings ne sont pas toujours faits (enfin à voir sur le site) mais le site est joli, il y a des newletters pour mettre en avant les produits.

et, et, et, LeVideDressing.com qui est gratuit mais un peu cheap comme présentation mais c’est free.

Il reste bien LeBonCoin mais là, il faut trier soit même les acheteurs, négocier avec eux, en ligne, chez soit….

Alors, imaginons que j’en choisisse un, il me reste encore à faire:

– sélectionnez les pièces auxquelles je renonce définitivement

– des photos

– répondre aux mails des potentielles acheteuses

– faire des colis et gérer les envois (LeBonCoin, LeVideDressing.com, Ebay)

Je suis pas sûre de l’option finalement.

Manque de temps et trop trop dur de choisir les fringues que je vends. Je pourrai le regretter. Et au final, je vais en racheter donc le problème ne sera jamais réglé.

Je continue de réfléchir mais en attendant, je veux bien vos réflexions et vos expériences sur le sujet.

Advertisements